Chesterton-Aphorisme (110)

Tous ceux, hommes ou femmes, qui pour des raisons bonnes ou mauvaises se révoltent contre la famille se révoltent tout simplement pour des raisons bonnes ou mauvaises contre l’humanité. La tante Elisabeth est déraisonnable comme l’humanité. Papa est irritable comme l’humanité. Notre frère cadet est méchant comme l’humanité. Grand-père est stupide comme le monde, il est vieux comme le monde. Ceux qui, à tort ou à raison, veulent sortir de tout cela désirent, je le répète, entrer dans un monde plus étroit.

Hérétiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *