Aphorisme (116)

Vous rendez grâce avant les repas. Très bien ! Mais je rends grâce aussi avant le théâtre et l’opéra, avant le concert et la pantomine, et grâce toujours quand j’ouvre un livre. Je rends grâce avant le dessin, la peinture, la natation, l’escrime, la boxe, la marche, le jeu, la danse. Et je rends grâce avant de tremper ma plume dans l’encre.
Notebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *