Aphorisme (155)

 

Les grandes entreprises commerciales contemporaines sont particulièrement incompétentes, et elles le seront davantage quand elles deviendront toutes-puissantes. Il en va toujours ainsi des monopoles, c’est leur faiblesse inhérente, leur talon d’Achille. Ce n’est que parce qu’ils sont incompétents qu’ils deviennent tout-puissants. Quand un grand magasin occupe tout le côté d’une rue et parfois les deux, il le fait afin que les éventuels clients ne puissent obtenir ce qu’ils désirent et soient forcés d’acheter ce dont ils n’ont pas besoin. Que l’avènement prochain du royaume des capitalistes ruinera les arts et les lettres, je l’ai déjà assez dit. J’ajoute qu’il ruinera également le commerce.
Utopie des usuriers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *